Assemblée Générale & Comité Directeur de l’ECCAR à Graz : Déclaration finale

Graz – Autriche

A l'issue des réunions, assemblées générales et autres conférences publiques de l'ECCAR, les villes membres ont pour tradition d'échanger avec les participants, les invités et autres partenaires issus des institutions et des organisations européennes, et de s'exprimer sur les multiples aspects liés au racisme et à la discrimination, ainsi que sur les réponses que l'ont peut y apporter.

À cet égard, une déclaration finale a été adoptée lors de la réunion de l'Assemblée générale et du Comité directeur de l'ECCAR, qui s'est tenue les 22 et 23 octobre 2018 à Graz, confirmant ainsi les valeurs partagées et la détermination inflexible des villes membres du réseau de l'ECCAR de dénoncer d'une fermeté inébranlable et de s'opposer contre toute forme de racisme. Un accent particulier a été mis sur l'extrémisme violent de droite, sur l'émergence et la recrudescence de groupes fondamentalistes et sur toutes autres attitudes jugées anti-démocratiques, comme le souligne la déclaration finale suivante :

« Un extrémisme violent de droite s‘établit en réseaux à travers l'Europe, des groupes fondamentalistes et des attitudes antidémocratiques s’organisent et se développent dans les villes européennes. Au cours de sa réunion d'automne à Graz, l’ECCAR a eu l’occasion de se pencher attentivement sur la question et d’aborder ce phénomène préoccupant en profondeur.

L'ECCAR est particulièrement concernée et inquiète par l’émergence et la recrudescence de ces groupes.

L'ECCAR est très préoccupée par le fait que cette violente effusion extrémiste, fondamentaliste et antidémocratique constitue une menace pour la coexistence pacifique dans les villes.

L'ECCAR soutient ainsi tous les maires, toutes les administrations et toutes les initiatives qui se lèvent et s’érigent contre ces phénomènes.

L'ECCAR fait appel et exhorte tous les gouvernements nationaux, les organisations multinationales, les initiatives de la société civile en la matière et les médias à soutenir leurs villes dans cette entreprise.

Sur la base de son plan d'action en 10 points, l'ECCAR appelle les parties prenantes à ne pas nier les problèmes, mais à les nommer ouvertement et à prendre des mesures proactives en vue d’assurer une cohabitation harmonieuse et pacifique dans les villes, et de maintenir le « vivre-ensemble », dans le respect de la diversité.

Graz, 2018. »

 

Le texte complet de la déclaration finale de Graz est consultable ici.

 

 

Share